aller au contenu

Vos vacances à Moëlan-sur-Mer, Pays des Rias en Bretagne Sud

Le gîte Steren ar Mor est situé dans un ancien village de pêcheurs (Kervétot), tout proche du Port de Brigneau. Direction plein sud et en 3 mn vous êtes sur le port...

Balades et lieux remarquables près du Gîte

Localisation du Gîte Steren ar Mor
Localisation du Gîte Steren ar Mor

À quelques minutes à pied du gîte, la « vache de Brigneau » (ancienne bouée balise), vous accueille pour une petite balade dans le port patrimonial, ancien port sardinier et très actif jusqu’aux années 60 avec ses conserveries. La balade des « petits sabots » en souvenir des ouvrières, vous conduit par le sentier de randonnée GR34 à la pointe de Malachappe, point de vue magnifique sur la pointe de Lorient et l’île de Groix.

Houle près de la digue de Malachappe
Houle près de la digue de Malachappe

Le gîte est au point de départ des circuits de randonnées pédestres et au cœur des boucles VTT de Moëlan (Louer votre VTT au gîte !).

Plus de 100 km de sentiers balisés vous attendent au travers des petits villages, des bois et du littoral parsemés de petites plages et criques sauvages.

Allée couverte Kermeubihan, Belon
Allée couverte Kermeubihan, Belon

Vous arrivez rapidement à l’île percée et ensuite vers les petites criques sauvages de Kerdoualen.

Plus loin la plage de Kerfany et l’entrée de la ria du Belon vous offre une balade sauvage jusqu’au port du Belon.

Si vous décidez de partir direction Est, vous quitterez Brigneau par la pointe de Kermeurzach et la vue sur l’archipel des Glénan.

Côte sauvage entre Brigneau et Merrien
Côte sauvage entre Brigneau et Merrien

Côte sauvage jusqu’à l’entrée de la ria de Merrien (la ria verte) où le corps de garde en granit vous souhaite la bienvenue.

Le GR34 vous fera suivre ses rives jusqu’à la passerelle de Moulin l’abbé logé dans la verdure où les eaux du Merrien faisaient travailler plusieurs moulins jusqu’aux années 50.

Vous êtes au pays des huîtres et un arrêt chez Isabelle ou plus loin au port chez Pascal s’impose. Une petite douzaine de « plates » à déguster à la pointe de Kersécol face à l’océan vous offrira un instant inoubliable, à consommer sans modération.

Ensuite jusqu’à Doëlan vous serez sur une côte sauvage dechiquetée par les tempêtes d’hiver.

Les criques de Port Bali, Portec et Porchinec vous invitent à une baignade au calme et à l’abri de la brise.

Voilà un avant goût de ce qui vous attend au départ de Steren ar Mor !